Coup de main #1 – Blériot/Sangatte – 18/06/2017 : Opération « La Pelle du 18 juin » des Chalets Castors.

Bonjour à tous et à toutes.

Dimanche fut une journée riche en nettoyages et en collectes de déchets.

Le matin, deux de nos bénévoles, Vincent et Jean-Baptiste, sont allés donner un coup de main pour récupérer des détritus autour des chalets qui bordent la plage de Blériot/Sangatte. Pour plus de facilité – et aussi parce que celui qui écrit ces lignes est un des bénévoles cités (devinez lequel ;)), le pronom « nous » sera employé dans cet article. 

Ces bâtiments font partie du patrimoine de la côte calaisienne. Depuis 1893, ils font face à la mer, devenant le symbole des communes locales. Nous pourrions presque voir les hommes en maillot de bain intégral et rayé et les femmes portant des grandes robes en flanelle, sortant des logements qui sont plus que de simples cabines de plage. Mais la loi Littoral votée en 2006 change la donne, en demandant la réduction du nombre des chalets, trop important pour la superficie du littoral, ce qui rend leur avenir incertain et avec comme date limite 2019 en ligne de mire (1).

19146204_346445815771148_2684273511317246798_n

Photo prise avant le départ (Crédit : Association des Chalets Castor de Blériot-Plage)

Mais revenons au présent ou du moins hier. « La pelle du 18 juin », événement créé par l’association qui régit cette zone et ces bâtiments, l’association des Chalets Castor de Blériot-Plage, va démarrer. Il est 10h et il fait déjà chaud, les casquettes protègent seulement des rayons du soleil car les gouttes perlent sous la visière. Munis d’un sac, chacun écoute les premières informations sur les zones de l’action, les particularités et l’horaire de fin – 12h30.

Illico presto, tout le monde prend le chemin de la plage et commence à collecter des déchets typiques de l’économie touristique, qui caractérise cette partie du littoral. Les mégots se dressent dans le sable, telles des salicornes toxiques, devant les chalets et en dessous. Les pelles pour les glaces américaines, venant des camions jaunes typiques du parking, donnent de la couleur au sable, qui aimerait bien s’en passer. Du polyuréthane, ancien ou nouveau, dont certains morceaux proviennent de la grosse pollution provoquée par une entreprise travaillant sur le chantier du grand port de Calais (2) – quelques objets sont même arrivés à Loon-Plage – et dont l’affaire est loin d’être conclue, même sans plainte déposée par la mairie de Sangatte (3).

Des enfants profitent de ce nettoyage pour passer la poêle à frire, pour potentiellement découvrir un trésor. Mais à part des canettes, de l’aluminium froissé, des capsules de bière, des clous, un gond et une poignée de porte, cela n’est pas un grand succès. Au moins, tout cela aura été retiré de l’environnement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous les bénévoles sont dispersés, couvrant une large partie de la plage et des dunes. Dans ces dernières, bon nombre de canettes – en verre et en métal – et de sachets de nourriture jouent à cache-cache dans les oyats, dénaturant la couverture végétale. Cet endroit est un lieu de rendez-vous prisé, mais tellement fragile qu’il devrait être interdit d’accès afin d’assurer sa préservation.

Pendant notre collecte, nous discutons avec un journaliste de la Voix du Nord – qui a beaucoup de travail en ce jour de deuxième tour des élections législatives – venu prendre des informations sur cet événement particulier. Nous lui expliquons que nous sommes une association de la Côte d’Opale basée à Boulogne-sur-Mer et que nous sommes venus en appoint, en tant que locaux, et non en organisateurs, puisque ce sont les Chalets Castor qui ont tout préparer. La particularité touristique de la pollution, au sens large du terme, est soulignée pendant que le chariot fait fureur. De plus, nous sommes photographiés alors que nous prenons des poses de ninja pendant notre recherche de micro-déchets.

C’est pendant cette recherche que des larmes de sirènes ont été vues, choses qui ne se remarquent presque pas lorsque l’on ramasse pour la première fois ou à hauteur d’homme. Quelle est l’origine de ces micro-déchets ? Déversement d’un container ? Cette pollution est-elle nouvelle ? Est-elle la même que celle constatée en Angleterre, sur la pointe des Cornouailles dont nous avons parlé en début du mois dernier ? Tant de questions dont il faudra du temps pour avoir les réponses.

IMG_2549-min

Nous l’expliquons à d’autres bénévoles, afin de les sensibiliser et Loïc prend le relais pour donner les informations aux journalistes, en tant que point particulier de ce nettoyage et de la pollution que nous retrouvons. Le regard des plagistes navigue entre questionnement, curiosité et dégoût quand ce n’est pas du désintérêt. Mais nous en avons l’habitude.

Tout le monde revient avec des sacs bien remplis, de vieilles chaises, du PVC découpé et même un vieux barbecue remplissent le tas mis au niveau de la Rotonde. Le groupe termine son travail matinal et l’amoncellement continue. Du bon boulot ! Le réconfort est bien mérité et il ne va pas tarder.

IMG_2555-min

Nous ramenons tout le matériel, qui nous a bien servi, à la voiture et nous retournons au chalet qui sert de base pour la journée. Les discussions sont nourries, entrecoupées par les rires des enfants et des « Voici ta boisson ». La matinée a été chargée et cela va continuer pour les deux associations, mais dans deux lieux différents, car une deuxième collecte nous attend à Wimereux – La Rochette, une heure après.

Merci à l’association des Chalets Castor de Blériot pour leur super accueil et nous espérons faire une autre action avec eux, car cela fut un plaisir. En espérant que les travaux effectués durant l’après-midi se seront bien passés !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’article de la Voix du Nord sur l’événement

http://www.lavoixdunord.fr/179871/article/2017-06-18/dechets-la-pelle-lors-du-ramassage-des-dechets-bleriot-plage

Bonne lecture les ami-e-s.

Écologiquement.

(1) http://www.20minutes.fr/lille/1840947-20160507-calais-chalets-plage-voie-disparition

(2) http://www.lavoixdunord.fr/160235/article/2017-05-09/le-polyurethane-retrouve-sur-la-plage-de-bleriot-proviendrait-il-d-une-bouee

(3) http://www.lavoixdunord.fr/161976/article/2017-05-13/le-maire-ne-portera-pas-plainte-apres-la-pollution-sur-la-plage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :