Petite Escapade #1 – Journée du Réemploi et de la Réparation à Calais, avec la SEVADEC

Bonsoir à toutes et à tous.

Samedi dernier, nos deux compères de la partie Nord de la Côte d’Opale – Jean-Baptiste et Vincent – sont allés voir les invités de la Journée du Réemploi et de la Réparation à Calais.

C’est la 4ème édition, qui se déroule à la scène nationale du Channel, à l’ouest de la ville, près du lycée Sophie Berthelot. Des associations locales, des jardiniers, des fabricants de meubles et de décoration, le stand du SEVADEC… Des habitués côtoient de nouvelles têtes. Le speaker de l’événement est également le chargé de communication du SEVADEC, décrivant les stands et les personnes qui les gèrent.

Après s’être stationnés sur le parking en face, les compères passent les grilles en fer forgé du lieu artistique. Sur la place de l’entrée, un carrousel construit en bois de seconde main accueille des enfants enjoués, leurs parents les regardant et les photographiant. Derrière le manège, des spectacles mettent de l’ambiance et des karts – également construits avec du matériel de récupération – sont pilotés par de gentils garnements. Les bancs, sur lesquels sont assis les adultes, sont en bois ou en pneu.

Ces meubles en caoutchouc ont été réalisés par un artiste sénégalais, domicilié à Nortkerque (près de Calais), Amadou Fatoumata Ba. Se définissant comme créateur, designer récupérateur et surcycleur – le fameux upcycling, il récupère des pneus usagés, de vélo ou d’automobiles, pour les transformer en œuvres d’art. Parfois, un camion passe dans le village pour lui amener une cargaison de matière première secondaire. Des meubles et des sculptures naissent des mains de M. Ba, décorant des places et des maisons. Il fait des ateliers pour les enfants pour qu’eux-mêmes inventent et créent leurs propres chefs-d’oeuvre. Parmi les ouvrages exposés ce jour, un a attiré l’attention des membres de l’association : un oiseau ressemblant à une mouette mazoutée – évoquant la pollution. Si son travail vous intéresse, je vous invite à visiter son site.

À l’intérieur du bâtiment, nous recevons un sac avec les documents indicatifs sur l’événement. Et la visite des stands commence.

Cap Texti est le premier stand que nous avons vu. Issue de l’entreprise Cap Énergie, entreprise créée en 2002 et qui accueille 36 personnes handicapées, cette entreprise-association récupère et valorise les vêtements usagés (relookage puis revente dans le magasin).

Ils continuent leur petit bonhomme de chemin, regardant la table de l’association Marck Nature Environnement / Eco Marck, avec leurs créations maison. Elle gère la protection de la biodiversité  sur les zones écologiques diverses et variées du Marckois, notamment les nettoyages et la pédagogie envers les plus jeunes et les moins jeunes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Maintenant, le FabLab de Calais fait son show avec l’imprimante 3D et les objets produits, sur la table. Situé dans la ZAC Marcel Doret, près de Marck, ce laboratoire est ouvert à tous, particulier comme professionnel, associations comme institutions. Il y a un laboratoire électronique dédié à l’Arduino et au Raspberry, d’un atelier avec des machines-outils pilotées par ordinateur et une salle de réunion avec vidéo projecteur.

Un petit entracte a lieu, en regardant par curiosité les bâtiments d’à-côté, par une porte ouverte. Une « maison » dont les murs sont composés de centaines de plaques d’immatriculation, où dessus sont écrits des mots en français et en langue étrangère. Un autre bâtiment montre l’interaction nature-habitat, avec une transversalité du bois en tant que matériau de construction et des arbres de décoration.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La marche continue. Ils passent devant un créateur de leurre en bois, des oiseaux, des animaux, un travail d’orfèvre sur des pièces plus vraies que nature. Un petit zoo tranquille, sur une table où se suivent les visiteurs, faisant face aux meubles customisés de la Ressourcerie. Un meuble canari qui regarde une mouette en bois, cela est cocasse.

Un artiste, qui fabrique des marionnettes en papier, amuse une jeune fille avec une ballerine en carton mâché. Il explique qu’il va participer aux spectacles appelés « les filambules » – que les deux membres de l’association ne pourront voir, car le temps de tout voir, ils manqueront la première séance et ne serons pas là pour la deuxième. L’année dernière, il était déjà vu avec d’autres œuvres, notamment des têtes faites avec des pages de romans, comme nous voyions les pensées sur leur peau.

Ils arrivent dans la rue des créations maison, les sacs et les coussins chemises du CCAS – Centre Communal d’Action Sociale – de Calais, les bougeoirs et les boîtes en bois de Mme Mazuy, les sacs et les trousses de Mme Obry – de marque MerSea,  les mosaïques de céramique de Mme Krawczyk, les peintures de Mme Choquel qui rappellent celles d’un artiste de l’atelier du Sémaphore à Blériot-Plage – dont les couches de support étaient composées de paraffine récupérée sur la plage (comme nous retrouvons à chaque nettoyage que nous faisons).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a également les gens d’Osmose, association de multi-activités, rassemblant les gens par la culture musicale et artistique, et d’autres domaines. Peut-être une guitare construite avec des bouchons ? Ou bien une Terre en plastique ? Tellement d’idées qui peuvent naître à partir des déchets.

Le tour dans le bâtiment se termine avec les réparateurs de machines électroniques et des portables (Irepairphone, Peoux Services), les fabricants/réparateurs de meubles comme le Magicien de la Maison ou Re-création. La table-tambour avec les chaises-jantes est un ensemble très étonnant, permettant une discussion intéressante sur les sources de matériaux.

Le dernier stand est celui du SEVADEC. Le Syndicat d’Élimination et de VAlorisation des DEchets du Calaisis a un bâtiment au niveau de la ZAC Marcel Doret, derrière le terrain de rugby. Deux bâtiments différents composent le lieu de traitement des déchets, récupérés des 8 déchetteries du Calaisis : le centre de tri et l’usine de biométhanisation. Lorsque nous aurons l’opportunité de visiter ce centre, nous vous en ferons part dans un futur article. C’est par leur initiative de vulgariser leur travail et de montrer que le devenir des déchets émis par la population n’est pas que l’enfouissement ou l’incinération, c’est aussi la valorisation, le recyclage et le surcyclage. Entre les blocs de canettes et d’aérosols – qui ont un joli côté artistique – et les boîtes à différents plastiques (PET/PETE, PEHD, PC…), des échantillons de résidus de désencrage, issus du traitement des journaux et des magazines, sont mis en vitrine, près de la représentation du site de la SEVADEC.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un dernier tour dans un autre local, où Vincent et Jean-Baptiste discutent avec les représentants d’Opale Vélo Services – qui louent, vendent et réparent des vélos et des bicyclettes – sur la consommation d’énergie et le devenir des ressources, débat en compagnie du patron du Repair Café – Nature et Savoir Faire. Avant de visiter la librairie du Channel, d’où il n’était aucunement impossible de ne pas ressortir sans avoir acheter un livre. Au final, plusieurs ont été achetés, notamment Fortunes de Mer – Lignes maritimes à grande vitesse : les illusions bleues d’un « capitalisme vert », qui parle d’un projet qui avait fait grand bruit en 2007 : une ligne de maritime à grande vitesse, un BGV, entre Boulogne-sur-Mer et Folkestone mais qui s’est soldé par un échec.

IMG_2882-min

Voilà pour cette journée sympathique dédiée à la valorisation des déchets. Vu le succès de cet événement, une cinquième édition verra sûrement le jour. Peut-être avec notre présence avec notre tente, qui sait ?

Merci d’avoir lu cet article, les ami-e-s, qui sort des sentiers battus par rapport aux habituelles historiettes de nos nettoyages.

Écologiquement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :